Blogchevron_right Comptabilité, social et juridique chevron_right L’excédent brut d’exploitation, qu’est ce que c’est?

L’excédent brut d’exploitation, qu’est ce que c’est?

Date de dernière mise à jour: 7 juin 2018

1. Définition et intérêt de le calculer

L’excédent brut d’exploitation est un indicateur financier correspondant aux soldes intermédiaires de gestion. Cet indicateur correspond à la ressource d’exploitation dégagée par l’entreprise au cours de l’exercice comptable. L’EBE permet de connaître la capacité d’une entreprise à gérer des ressources de trésorerie. Elle permet à l’entreprise de maintenir son outil de production et de le développer ainsi que de rémunérer les capitaux engagés. L’EBE donne deux informations essentielles à l’entreprise, à savoir la rentabilité de son activité et la maîtrise de ses coûts.

L’EBE positif signifie que l’entreprise vend plus cher qu’elle ne produit, cela signifie que l’entreprise est rentable. En revanche, si l’EBE est négatif, l’entreprise gère mal ses coûts et donc l’entreprise est déficitaire.

Le calcul de l’EBE peut s’effectuer dans différentes situations. L’EBE est calculé lors d’une création d’entreprise, d’une reprise d’entreprise ou encore lors de l’établissement du bilan annuel d’une entreprise. Lors d’une création d’entreprise, l’excédent brut d’exploitation est étudié généralement par le banquier lors d’une demande de financement. Lors du bilan annuel d’une entreprise, l’EBE permet de mettre en évidence certaines déviances (remises commerciales excessives par exemple).

L’EBE est souvent confondu avec l’EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement). La seule différence entre ces deux indicateurs est que l’EBE ne prend pas en compte les dotations aux provisions d’exploitation. L’excédent brut d’exploitation est donc forcément plus élevé que l’EBITA.

2. Comment calculer un excédent brut d’exploitation

Il existe trois méthodes pour calculer l’excédent brut d’exploitation d’une entreprise en utilisant le chiffre d’affaires, la valeur ajoutée ou encore le résultat net comptable.

Voici tout d’abord le calcul de l’EBE à partir du chiffre d’affaires d’une entreprise :

Excédent brut d’exploitation = Chiffre d’affaires – Achats consommés – Consommation en provenance de tiers + Subventions d’exploitation – Charges de personnel – Impôts et taxe.

Ce calcul peut aussi se résumer ainsi : EBE = (Total des comptes 70 à 74) – (Total des comptes 60 à 64).

Le calcul de l’EBE à partir de la valeur ajoutée :

EBE= Valeur ajoutée + Subventions d’exploitation – Impôts, taxes et versements assimilés – Charges de personnel

Calcul de l’EBE à partir du résultat net comptable :

EBE = Résultat net + Charges financières – Produits financiers + Charges exceptionnelles – Produits exceptionnels + dotations aux amortissements et aux provisions – Reprises sur amortissements et provisions – Autres produits de gestion courante + Autres charges de gestion courante.

Une fois l’EBE calculé, il permet ensuite de calculer plusieurs ratios pour vérifier la bonne santé de l’entreprise. L’Impact des charges financières sur l’EBE est égal aux charges financières divisées par l’EBE. Si celui-ci est élevé, cela signifie que l’entreprise à moins de ressources pour financer les dotations aux amortissements.

L’EBE permet également de calculer la rentabilité des investissements et les capitaux investis. La rentabilité des investissements = EBE / Capitaux investis et les Capitaux investis = Immobilisations nettes + Besoins en fonds de roulement d’exploitation.

3. Différence entre le résultat et l’EBE?

Comme vu précédemment, l’excédent brut d’exploitation permet de connaître la rentabilité réelle d’une entreprise, alors que le résultat net permet de mesurer la performance globale d’une entreprise. C’est l’un des indicateurs financiers du compte de résultat. Il prend en compte toutes les activités de l’entreprise à savoir les activités opérationnelles, les activités financières et les activités exceptionnelles. Le résultat montre la somme d'argent que l'entreprise a gagné ou perdu durant son cycle d'exploitation. Il représente le chiffre d'affaires de l'entreprise sans toutes les charges liées à l'activité de l'entreprise.

Le calcul du résultat net est : résultat net = résultat d’exploitation + résultat financier + résultat exceptionnel – impôt sur les sociétés. Lorsque le résultat net est positif, cela signifie que l’entreprise réalise des bénéfices nets. À l’inverse, si le résultat net est négatif, l’entreprise réalise un déficit ou une perte nette.

Autres articles à lire

Démarrez votre essai gratuit de 14 jours dès aujourd’hui !

Clementine est la solution idéale pour gérer de façon simple, rapide et efficace votre comptabilité.
On sera toujours là pour vous aider !

Commencez gratuitement Stella