Blog chevron_right Taxes et impôts chevron_rightE-commerçant : la fiscalité de votre entreprise

E-commerçant : la fiscalité de votre entreprise

event 21 avr. 2022 · timer 0 min

Taxes et impôts
Partage FacebookPartage LinkedIn

En tant que e-commerçant, la fiscalité de votre entreprise se doit d’être précise. En effet, le développement du commerce en ligne a conduit à l'émergence de plusieurs règles fiscales.

Ces règles fiscales ont vu naître une fiscalité du numérique. Résultat, cette nouvelle fiscalité a engendré plusieurs questionnements sur l’impôt dans le domaine de l’économie numérique et de l’e-commerce.

Obtenez un devis dès aujourd’hui

Clementine est la solution idéale pour gérer de façon simple, rapide et efficace votre comptabilité. On sera toujours là pour vous aider !

Obtenir un devis

Définition de l’e-commerce

Le mot e-commerce représente les différentes transactions commerciales qui se font à distance sur internet. D’autres noms sont également utilisés : commerce électronique, commerce en ligne, boutique en ligne, e-shop etc.

Être e-commerçant vous permet de vendre via une plateforme en ligne (site internet, réseaux sociaux, plateformes de paiement en ligne…) des produits numériques, physiques ou des prestations de services.

Définition de la fiscalité du numérique

La fiscalité du numérique correspond à la fiscalité qui s’applique au monde virtuel, dématérialisé. C’est une nouvelle forme de fiscalité par rapport à ses caractéristiques immatérielles. La fiscalité du numérique ne s’arrête pas qu’au e-commerce. Cela inclut entre autres les casinos en ligne et les crypto-monnaies (bitcoins, Ethereum, NFT …).

Forme juridique et fiscalité

Forme juridique

En tant que e-commerçant, vous pouvez exercer votre activité de plusieurs façons : 

1.  Sous la forme d’une entreprise individuelle (Micro-entreprise, EIRL) 

2. Sous la forme d’une société en étant seul (EURL, SASU)

3. En vous associant avec plusieurs personnes (SARL, SAS)

Fiscalité

En exerçant sous la forme d’une entreprise individuelle, vos revenus seront associés avec les bénéfices de votre entreprise. Vous serez imposé au barème progressif de l’impôt sur le revenu dans la catégorie BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). Si vous choisissez l’EIRL, vous pouvez être imposé à l’impôt sur les sociétés.

En exerçant sous la forme d’une société (seul ou avec des associés), votre rémunération sera imposée au barème progressif de l’impôt sur le revenu dans la catégorie des traitements et salaires. Le bénéfice réalisé par la société sera imposé à l’impôt sur les sociétés (IS).

Pour prendre votre décision, vous pouvez vous faire accompagner par Clementine, pour la création de votre entreprise en toute sécurité. Contactez nos conseillers gratuitement, pour obtenir toutes les réponses à vos questions.

Mardi 17 mai 2022
à 11h00
Participer à la démo du logiciel
avec Magaly

Mardi 17 mai 2022 à 11h00
Participer à la démo du logiciel
avec Magaly

Autres articles à lire

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

Photo circulaire de l'équipe sur fond orange

Ils repondent en
moins de 5mn.
Oui. Vraiment.

Flèche
Photo circulaire de l'équipe sur fond orange
4,8 étoiles sur 5

4.6 sur 5 sur Trustpilot

4,8 étoiles sur 5

4.1 sur 5 sur

Google