Liste des prestations comptables > QUELLES DIFFÉRENCES Y A-T-IL ENTRE PHOTOGRAPHE-AUTEUR ET PHOTOGRAPHE-ARTISAN ?

QUELLES DIFFÉRENCES Y A-T-IL ENTRE PHOTOGRAPHE-AUTEUR ET PHOTOGRAPHE-ARTISAN ?

Un photographe auteur réalise des clichés en fonction de ses envies et ses photographies seront utilisées pour des expositions ou des publications. Concernant sa rémunération, le photographe auteur tire son salaire dans les droits d’auteur. Un photographe artisan, aussi appeler photographe illustrateur, réalise des clichés pour des clients. Le photographe n’est pas libre de ses réalisations et doit suivre les directives de ses clients. La majorité des photographes sont des photographes-artisans. Ce poste permet une rémunération plus sable.

Léo, Création d'entreprise en ligne chez Clementine

Des questions à propos de la gestion de votre entreprise ?
Appelez-nous au 03 83 93 14 14 ou par chat.

Devis gratuit et simulation

Estimer ma compta

Les questions fréquentes à propos du métier de photographe indépendant

Nous pourrions peut-être y répondre ici

QUE FAUT-IL RETENIR DU STATUT D’AUTO-ENTREPRENEUR POUR LES PHOTOGRAPHES ?

Le statut juridique d’auto-entrepreneur est généralement choisi par les personnes qui souhaitent conserver un autre poste et exercer le métier de photographe en complément. Un photographe auto-entrepreneur est rattaché à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Le chiffre d’affaires de votre entreprise ne doit pas dépasser 70 000 € par an. Il faut savoir que la rémunération mensuelle d’un photographe en auto-entrepreneur peut varier entre 100 € et 1 500 € en fonction des prestations réalisées et du nombre fait par mois. Enfin, le montant de cotisations sociales pour un photographe auto-entrepreneur est de 22% du chiffre d’affaires.

QUEL TAUX DE TVA POUR UN PHOTOGRAPHE AUTEUR ?

Un photographe auteur peut bénéficier d’un taux de TVA réduit pour certaines prestations. Le taux réduit de TVA à 5,5% ou de 10% s’applique dans deux situations :

  • Taux à 5,5% : vente de photographies originales prises par l’artiste, signées et numérotées dans la limite de trente exemplaires
  • Taux à 10% : cession de droits (frais de mise en œuvre, honoraire de prise de vue, travail de retouche effectué par l’auteur, frais techniques).
Pour les autres prestations de services, c’est le taux de TVA à 20% qui s’applique pour un photographe auteur.

COMMENT DÉFINIR LE PRIX DE MES PRESTATIONS ?

Déterminer le bon tarif pour vos prestations est essentiel. Même en tant que débutant, un photographe ne doit pas brader ses prix car les clients ne lui demanderont ses services que pour cette raison. Et plus tard si vous souhaitez vous aligner sur les prix du marché, vos clients vont disparaître. De plus, des prix trop bas vous feront perdre de l’argent que vous ne pourrez pas investir dans des nouveaux matériels. Lors de vos débuts, déterminez les prix justes en calculant l’ensemble des charges et le nombre de séances photo que vous réalisez.

Les questions fréquentes à propos du métier de photographe indépendant

Nous pourrions peut-être y répondre ici

Le statut juridique d’auto-entrepreneur est généralement choisi par les personnes qui souhaitent conserver un autre poste et exercer le métier de photographe en complément. Un photographe auto-entrepreneur est rattaché à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Le chiffre d’affaires de votre entreprise ne doit pas dépasser 70 000 € par an. Il faut savoir que la rémunération mensuelle d’un photographe en auto-entrepreneur peut varier entre 100 € et 1 500 € en fonction des prestations réalisées et du nombre fait par mois. Enfin, le montant de cotisations sociales pour un photographe auto-entrepreneur est de 22% du chiffre d’affaires.

Un photographe auteur peut bénéficier d’un taux de TVA réduit pour certaines prestations. Le taux réduit de TVA à 5,5% ou de 10% s’applique dans deux situations :

  • Taux à 5,5% : vente de photographies originales prises par l’artiste, signées et numérotées dans la limite de trente exemplaires
  • Taux à 10% : cession de droits (frais de mise en œuvre, honoraire de prise de vue, travail de retouche effectué par l’auteur, frais techniques).
Pour les autres prestations de services, c’est le taux de TVA à 20% qui s’applique pour un photographe auteur.

Déterminer le bon tarif pour vos prestations est essentiel. Même en tant que débutant, un photographe ne doit pas brader ses prix car les clients ne lui demanderont ses services que pour cette raison. Et plus tard si vous souhaitez vous aligner sur les prix du marché, vos clients vont disparaître. De plus, des prix trop bas vous feront perdre de l’argent que vous ne pourrez pas investir dans des nouveaux matériels. Lors de vos débuts, déterminez les prix justes en calculant l’ensemble des charges et le nombre de séances photo que vous réalisez.