Liste des prestations comptables > QUELLES SONT LES SPÉCIFICITÉS FISCALES ET SOCIALES D’UN CABINET D’ARCHITECTURE ?

QUELLES SONT LES SPÉCIFICITÉS FISCALES ET SOCIALES D’UN CABINET D’ARCHITECTURE ?

Un entrepreneur dans le domaine de l’architecture sera affilié à la CIPAV et à la CAMPL pour sa couverture sociale. Concernant l’imposition, les bénéfices seront imposés dans la catégorie BNC (bénéfices non-commerciaux) et il sera possible dans certaines situations de bénéficier du régime micro ou du régime auto-entrepreneur. Dans le cas où l’entrepreneur exerce en nom propre ou par l’intermédiaire d’une société de personnes, l’entrepreneur devra alors adhérer à un centre de gestion agréé afin d’éviter une majoration de 25% sur les bénéfices imposables.

Léo, Création d'entreprise en ligne chez Clementine

Des questions à propos de la gestion de votre entreprise ?
Appelez-nous au 03 83 93 14 14 ou par chat.

Devis gratuit et simulation

Estimer ma compta

Les questions fréquentes à propos de gérer un cabinet d'architecture

Nous pourrions peut-être y répondre ici

QUELLE RÉGLEMENTATION ENTRE L’ARCHITECTE ET LE CLIENT ?

Pour chacun des clients de l’entreprise d’architecture, le dirigeant est tenu de réaliser un contrat. Celui-ci devra mentionner la nature et l’étendue de la mission de l’entreprise pour le client ainsi que le montant de la prestation. Ce document est la preuve du lien entre le client et l’architecte et sur ce qui a été convenu par les deux parties. Ce document doit donc être soigneusement préparé. Il peut être réalisé par le dirigeant ou il peut faire appel à un professionnel comme un avocat.

QUELLE DIFFÉRENCE ENTRE UN ARCHITECTE D’INTÉRIEUR ET UN ARCHITECTE D’EXTÉRIEUR ?

Un architecte d’intérieur est habilité à réaliser des modifications uniquement à l’intérieur d’une habitation. Il peut s’agir par exemple de faire un escalier, des réaménagements intérieurs ou encore des démolitions de cloisons. Pour cela, il doit posséder une formation bac+5 en art ou en architecture. Inversement, un architecte d’extérieur ne peut qu’exercer son métier sur les aspects extérieurs d’une habitation. Cela implique de nombreuses réglementations supplémentaires comme par exemple le besoin d’un permis de construire pour certaines interventions. Pour exercer ce métier, l’architecte doit avoir un diplôme national d’architecture et être inscrit à l’ordre des architectes.

QUELLES SONT LES CHARGES D’UN CABINET D’ARCHITECTURE ?

Un cabinet d’architecte est une activité de prestation de services, cela implique que les principales charges sont liées aux salaires de ses employées et des charges afférentes. Ensuite, de nombreuses charges moins conséquentes sont à prévoir comme par exemple les fournitures du bureau, le matériel informatique, le loyer du local de l’entreprise et les charges correspondantes, les assurances pour l’activité, les frais pour un expert-comptable, la cotisation à l’ordre des architectes ou encore les actions de communication pour développer l’entreprise.

Les questions fréquentes à propos de gérer un cabinet d'architecture

Nous pourrions peut-être y répondre ici

Pour chacun des clients de l’entreprise d’architecture, le dirigeant est tenu de réaliser un contrat. Celui-ci devra mentionner la nature et l’étendue de la mission de l’entreprise pour le client ainsi que le montant de la prestation. Ce document est la preuve du lien entre le client et l’architecte et sur ce qui a été convenu par les deux parties. Ce document doit donc être soigneusement préparé. Il peut être réalisé par le dirigeant ou il peut faire appel à un professionnel comme un avocat.

Un architecte d’intérieur est habilité à réaliser des modifications uniquement à l’intérieur d’une habitation. Il peut s’agir par exemple de faire un escalier, des réaménagements intérieurs ou encore des démolitions de cloisons. Pour cela, il doit posséder une formation bac+5 en art ou en architecture. Inversement, un architecte d’extérieur ne peut qu’exercer son métier sur les aspects extérieurs d’une habitation. Cela implique de nombreuses réglementations supplémentaires comme par exemple le besoin d’un permis de construire pour certaines interventions. Pour exercer ce métier, l’architecte doit avoir un diplôme national d’architecture et être inscrit à l’ordre des architectes.

Un cabinet d’architecte est une activité de prestation de services, cela implique que les principales charges sont liées aux salaires de ses employées et des charges afférentes. Ensuite, de nombreuses charges moins conséquentes sont à prévoir comme par exemple les fournitures du bureau, le matériel informatique, le loyer du local de l’entreprise et les charges correspondantes, les assurances pour l’activité, les frais pour un expert-comptable, la cotisation à l’ordre des architectes ou encore les actions de communication pour développer l’entreprise.