Liste des prestations comptables > QUEL RÉGIME D’IMPOSITION POUR UN GARAGE AUTOMOBILE ?

QUEL RÉGIME D’IMPOSITION POUR UN GARAGE AUTOMOBILE ?

Le régime fiscal dépend principalement du choix du statut juridique. Mais ce critère peut vous permettre de faire votre choix parmi les statuts juridiques. En fonction de votre situation et de votre projet, vous pourrez déterminer quel régime fiscal est le plus adapté à la création de votre entreprise. Il existe trois types de régimes fiscauxen France à savoir le régime réel normal, le régime simplifié et le régime micro. Une fois le choix fait, il est important de respecter toutes les réglementations fiscales (déclaration, transmission d’informations, paiement…).

Léo, Création d'entreprise en ligne chez Clementine

Des questions à propos de la gestion de votre entreprise ?
Appelez-nous au 03 83 93 14 14 ou par chat.

Devis gratuit et simulation

Estimer ma compta

Les questions fréquentes à propos de l'ouverture d'un garage

Nous pourrions peut-être y répondre ici

COMMENT TENIR SA COMPTABILITÉ ?

Pour tenir une comptabilité, il est nécessaire de tenir un livre des comptes qui regroupe l’ensemble des transactions financières. Ce système de gestion permet par la suite d’établir le bilan général de l’entreprise. Ce bilan est obligatoire et montre le capital que l’entreprise possède. De plus, il est important de respecter les obligations fiscales comme par exemple les charges propres à la sécurité sociale, les facturations, les prix… La comptabilité peut être tenue par l’entreprise ou par un professionnel (expert-comptable). Il est possible de déléguer la tenue de la comptabilité en totalité ou seulement partiellement. Le professionnel en comptabilité est également amené à accompagner l’entreprise dans d’autres domaines que celui de la comptabilité : missions annexes en matière de paie, de fiscalité ou de juridique.

COMMENT IMMATRICULER SON ENTREPRISE DE GARAGE AUTOMOBILE ?

L’immatriculation de votre entreprise doit être réalisée au centre des formalités des entreprises de la chambre de commerce et d’industrie ou au greffe du tribunal de commerce correspondant à votre activité. En fonction du statut juridique choisi, le coût de cette immatriculation varie.

COMMENT GÉRER LES ÉVENTUELS IMPRÉVUS ET RISQUE ?

Un chef d’entreprise doit prendre du temps pour évaluer et gérer les risques potentiels. Il est nécessaire de déterminer avec précision les menaces et faiblesses de l’entreprise. Cette analyse va permettre de pallier d’éventuels imprévus. Une fois l’analyse effectuée, il est possible de mettre en place un plan d’action permettant de limiter les risques. Cette gestion des risques est importante pour le chef d’entreprise pour pallier des contraintes financières, des erreurs de commandes ou encore des risques environnementaux.

Les questions fréquentes à propos de l'ouverture d'un garage

Nous pourrions peut-être y répondre ici

Pour tenir une comptabilité, il est nécessaire de tenir un livre des comptes qui regroupe l’ensemble des transactions financières. Ce système de gestion permet par la suite d’établir le bilan général de l’entreprise. Ce bilan est obligatoire et montre le capital que l’entreprise possède. De plus, il est important de respecter les obligations fiscales comme par exemple les charges propres à la sécurité sociale, les facturations, les prix… La comptabilité peut être tenue par l’entreprise ou par un professionnel (expert-comptable). Il est possible de déléguer la tenue de la comptabilité en totalité ou seulement partiellement. Le professionnel en comptabilité est également amené à accompagner l’entreprise dans d’autres domaines que celui de la comptabilité : missions annexes en matière de paie, de fiscalité ou de juridique.

L’immatriculation de votre entreprise doit être réalisée au centre des formalités des entreprises de la chambre de commerce et d’industrie ou au greffe du tribunal de commerce correspondant à votre activité. En fonction du statut juridique choisi, le coût de cette immatriculation varie.

Un chef d’entreprise doit prendre du temps pour évaluer et gérer les risques potentiels. Il est nécessaire de déterminer avec précision les menaces et faiblesses de l’entreprise. Cette analyse va permettre de pallier d’éventuels imprévus. Une fois l’analyse effectuée, il est possible de mettre en place un plan d’action permettant de limiter les risques. Cette gestion des risques est importante pour le chef d’entreprise pour pallier des contraintes financières, des erreurs de commandes ou encore des risques environnementaux.