Blog chevron_right Création et financement chevron_rightFreelance et chômage : le mode d'emploi

Freelance et chômage : le mode d'emploi

event 14 mars 2022 · timer 0 min

Création et financement
Partage FacebookPartage LinkedIn

Une question que nombreux se posent : un freelance a-t-il droit à une assurance chômage ?

Nous allons vous apporter toutes les réponses nécessaires à travers cet article.

Être freelance est devenu le refuge de nombreuses personnes en situation de chômage. Si vous êtes dans ce cas, choisir le freelancing vous permettra d’exercer une activité mais également, de potentiellement augmenter vos revenus.

Néanmoins, bénéficier de l’allocation chômage en France, demande de respecter des critères biens spécifiques. De plus, la récente réforme de l’assurance chômage n’a fait qu’augmenter les inquiétudes des travailleurs indépendants.

Obtenez un devis dès aujourd’hui

Clementine est la solution idéale pour gérer de façon simple, rapide et efficace votre comptabilité. On sera toujours là pour vous aider !

Obtenir un devis

Exercer en tant que freelance

Venu tout droit de l’anglicisme, freelance signifie en français, travailleur indépendant et autonome. En France, lorsque vous décidez d’exercer en tant que freelance, vous pouvez notamment créer une micro-entreprise.

L’allocation chômage

Bénéficier de l’allocation chômage et être au chômage sont deux contextes différents. Un bénéficiaire de cette allocation reçoit une aide financière de la part du Pôle Emploi après avoir respecté de nombreux critères que vous pouvez découvrir sur pole-emploi.fr.

Le chômage

Quant au chômage, c’est une situation d’une personne autorisée à travailler, et disposant des facultés nécessaires pour occuper un poste au sein d’une entreprise, mais qui n’en a pas. Cela concerne également toute personne à la recherche active d’un nouvel emploi.

Être freelance et bénéficier de l’allocation chômage

Vous devez savoir que le chômage freelance n’est possible que si vous exercez une activité indépendante. Ce montant représente le cumul des indemnités de chômage et des revenus actifs du freelancing.

C’est une bonne solution pour arrondir ses revenus mensuels, avoir plus d’expérience pour son cv, mais également, pouvoir obtenir rapidement un nouvel emploi. Pour bénéficier de l’allocation chômage tout en étant freelance, demande de respecter plusieurs règles. Vous allez les découvrir ci-dessous.

Les conditions pour bénéficier de l’allocation chômage

En tant que travailleur indépendant en cessation d’activité (micro-entreprise inclus), vous pouvez bénéficier de l'allocation chômage si vous respectez les 5 conditions suivantes :

  1. Avoir exercé une activité non salariée sans interruption pendant au moins 2 ans dans une seule et même entreprise.
  2. Votre activité doit avoir cessé à cause d'une liquidation judiciaire ou d'un redressement judiciaire.
  3. Vous devez rechercher activement un emploi, c'est-à-dire être inscrit à Pôle emploi et fournir les efforts nécessaires pour en trouver un.
  4. Avoir un chiffre d’affaires de minimum 10 000 euros par an sur les 2 années qui ont précédé la cessation de votre activité.
  5. Disposer de ressources personnelles inférieures au montant du RSA, soit moins de 565,34 euros par mois pour une personne seule. Il s'agit de la somme de vos autres éventuels revenus et allocations.

Les freelances pouvant bénéficier de l’allocation chômage sont :

  • Travailleur non salarié qui ne relève pas des professions agricoles (collaborateurs ou associés)
  • Travailleur non salarié qui relève des professions agricoles (travaux agricoles ou forestiers)
  • Certains mandataires d'assurances et dirigeants de société (gérant de SARL, président de SAS)
  • Artiste-auteur (auteur d’œuvres littéraires, dramatiques, musicales…)

La liste complète des travailleurs indépendants est à découvrir sur le site internet de Pôle Emploi. Une fois votre allocation validée, vous recevrez chaque mois de la part de Pôle Emploi un montant de 800 euros pendant 182 jours, soit environ 6 mois, à partir de la date de l'inscription à Pôle emploi.

Votre inscription doit obligatoirement se faire dans un délai de 12 mois à partir de la date de la liquidation judiciaire ou du redressement judiciaire qui a entraîné la fin de votre activité.

Vous bénéficiez de l’allocation chômage et vous souhaitez créer une micro-entreprise ? Clementine est votre meilleur allié pour la création de votre structure. Faites confiance à nos conseillers pour l’ouverture de votre entreprise.

Mardi 17 mai 2022
à 11h00
Participer à la démo du logiciel
avec Magaly

Mardi 17 mai 2022 à 11h00
Participer à la démo du logiciel
avec Magaly

Autres articles à lire

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

Photo circulaire de l'équipe sur fond orange

Ils repondent en
moins de 5mn.
Oui. Vraiment.

Flèche
Photo circulaire de l'équipe sur fond orange
4,8 étoiles sur 5

4.6 sur 5 sur Trustpilot

4,8 étoiles sur 5

4.1 sur 5 sur

Google